•      Dans le cadre de mon cours de déontologie (je crois, c'est derrière moi maintenant), je devais prendre une maxime et la défendre. J'ai trouvé celle-ci et l'ai défendue dans le texte qui suit. Toute reproduction, même partielle, de mon texte doit être accompagnée de la source (merci!).

     

    "L'éducation consiste à comprendre l'enfant tel qu'il est sans lui imposer l'image de ce que nous pensons qu'il devrait être" 

    Krishnamurti.

     

         Cette maxime s'inscrit dans la pensée de Maria Montessori. Il ne faut pas enfermer l'enfant dans un carcan idéologique. Avant d'apprendre à l'enfant, il faut que ce dernier soi en confiance et ressente du bien-être. L'enseignant doit veiller à cela et faire en sorte que l’environnement de l'enfant soit favorable à son bien-être et à ses apprentissages. Jiddu Krishnamurti est un philosophe d'origine indienne qui croyait en une éducation alternative où les individus seraient libérés de l'égocentrisme et libres d'explorer le monde du savoir. Il est le fondateur de plusieurs écoles en Inde, au Canada et en Californie. 

         J'ai choisi cette maxime car elle correspond à ma vision de l'enseignement. Avant de « remplir » la tête des enfants de savoir, de savoir-faire et de savoir-être, il faut le comprendre.  Avant de lui dicter une conduite et une façon de penser et d'agir, il faut le comprendre. Avant de le lancer dans des activités dont le but est d'apprendre, il faut le comprendre. 

         Je pense sincèrement, en tant que future enseignante, qu'un enfant qui ressent un mal-être ou qui n'est pas à l'aise en classe doit faire l'objet d'une discussion enseignant/enfant. Prendre en compte les sentiments de ses élèves dans ses activités n'est pas chose aisée quand on a une vingtaine d'enfants dans sa classe. Néanmoins je souhaite que, dans le futur, des discussions se mettent en place naturellement entre l'enfant et l'enseignant. Ce dernier n'est pas qu'un adulte responsable de l'instruction de l'enfant, il peut être, surtout en maternelle, une épaule sur laquelle l'enfant peut s'appuyer en cas de « faiblesse ». L'enseignant doit mettre en place en environnement favorable aux besoins de l'enfant mais également mettre en place en climat favorable à la discussion. 

         Bien souvent, nous souhaitons, sans l'avouer, que tout les élèves soient gentils, qu'ils écoutent, qu'ils travaillent bien en classe, qu'ils soient de parfaits petits écoliers. Nous ne vivons pas dans un monde de robots, chaque individu est unique, a son propre libre-arbitre et sa façon de penser. Chaque individu évolue et apprend à son rythme, voit le monde avec sa propre vision.

         L'école réunit tous ces individus dans ses classes. L'enseignant apprend à connaître les élèves qu'on lui confie et les considère comme des personnes et non pas comme une multitudes de petits cerveaux à remplir invariablement et de la même façon pour tous. 

         Un enfant qui se sent compris est un enfant qui aura confiance en lui, qui apprendra avec plaisir et qui sera épanouit. Libérer leur esprit et les aider à appréhender le monde est un but que je souhaite atteindre (en plus des savoirs, savoir-faire et savoir être). L'enfant ne doit pas être mon reflet, il doit être lui-même. En aucun cas nous devons nous projeter sur nos élèves et subir l'effet Pygmalion. Libérer l'esprit, délivrer la créativité et laisser l'enfant se projeter dans le monde est ce que je souhaite en tant qu'enseignante, et cette maxime de Krishnamurti va, à mes yeux, dans ce sens.


    6 commentaires
  • Défi lancé par ma complice de création France De Veene ! \o/

    Technique imposée : Crayons de couleurs

    Technique utilisée : crayons de couleurs aquarellables et appoint à l'aquarelle discount ;)

    Format: A4

     

    [DEFI] Dessiner un youtubeur

     

     

     

    Trop fière, identifié sur la page officiel de l'Ermite Moderne <[DEFI] Dessiner un youtubeur 3

     


    4 commentaires
  •      En ce 21 juillet, les belges fêtent la commémoration du serment prêté, le 21 juillet 1831 par Léopold de Saxe-Cobourg, premier roi des Belges! Beaucoup l'ignorent et peu de personnes connaissent la Brabançonne (et non la Marseillaise comme l'a chanté Yves Leterme en 2007 lorqu'on lui a demandé l'hymne national BELGE). 

     

    Top - Les clichés que j'en ai marre de voir sur les belges!

     

        Notre beau petit pays a beau être ce qu'il est et avoir des *insérer insulte* au Gouvernement, je m'y plait bien et je pense avoir de la chance d'être une femme belge comparé à l'image de la femme dans certains pays. 

         Et ce matin, en allant sur Google, je suis tombée sur ceci...

    Top - Les clichés que j'en ai marre de voir sur les belges!

     

    Mon compagnon était à côté de moi lorsque j'ai découvert ce doodle en hommage à la fête nationale belge et il m'a dit "oh purée le cliché!"

    Et oui! Il n'y a pas qu'en Belgique qu'on mange des frites et associer ce cornet à notre pays m'a d'abord fait sourire, puis j'ai repensé à tout les clichés belges que j'en ai marre d'entendre. Et c'est l'occasion, en ce jour de fierté belge, que je vais vous faire  part des clichés que j'en ai marre d'entendre.

     

    Cliché 1: "Une fois"

       

         Un accent régional assortit d'un tic de langage. Nous terminerions nos phrases comme ceci : "J'ai  vu ma tante chez le pâtissier une fois. Elle m'avait l'air bien grognon une fois. Dis-donc, il fait moche aujourd'hui une fois."

         J'ai entendu ce cliché dans "Les Simpsons" avec Milhouse Van Houten et sa famille mais dernièrement dans "Les reines du Shopping" de la semaine dernière. Oui, j'ai suivi cette émission, honte à moi. Enfin bref: il y avait une candidate belge et la voix off n'arrêtait pas de dire "Une fois" ou "Allez une fois" à la fin de ses phrases lorsqu'il parlait de ladite candidate. ASSEZ!

     

    Cliché 2 :  Les frites

     

    Top - Les clichés que j'en ai marre de voir sur les belges!Soi-disant, tout les belges aimeraient les frites... Alors là... Je ne sais pas où ils ont pioché ça et s'ils ont interrogé TOUT les belges mais je trouve ça assez chiant de dire belge=mangeur de frites. A titre personnel, je n'aime pas trop ça, j'en mange quand j'en ai dans mon assiette mais si j'avais une alternative je prendrais du riz. Mais les frites bon... Une ou deux fois l'an, prendre un bonne frite sur la Foire ok. Mais de là à prétendre que tout les belges ne mangent que ça; on dirait qu'on veut nous coller à la peau une image de gros lards.

     

    Cliché 3 : Être con

     

    Être belge est parfois associé à l’imbécillité; mais à la décharge des gens qui le prétendent, quand je vois nos politiciens, je ne peux que les comprendre. Cependant, contrairement à certaines blagues, il n'y a pas besoin de 5 belges pour changer une ampoule. Je sais qu'il y a des teubés partout dans toute les nationalités, mais apparemment nous aurions la palme d'or des cons. 

     

    Cliché 4 : Être gros

     

         Bon j'avoue que je ne suis pas une top modèle fitness, mais tout les belges ne font pas 200 kilos passé (à cause de la bière ou des frites par exemple). Je sais que l'obésité gagne du terrain mais ça c'est dans tout les pays "riches". Mais bon associer un soucis de surpoids à un pays entier, c'est pas drôle du tout. M'enfin je sais qu'une bonne blague grasse fera rire pas mal de monde alors pour la fin, une "pure blague belge" ^^

     

    Top - Les clichés que j'en ai marre de voir sur les belges!


    4 commentaires
  • Halloween est très loin, loin... Mais j'avais envie de vous parler d'un truc qui fait tantôt flipper tantôt rire de scepticisme : 

     

    Les Creepypasta

     

         Qu'est-ce qu'une creepypasta? D'après Wikipédia, il s'agit d'une histoire étrange et souvent inquiétante diffusée sur Internet, pouvant se décliner sous plusieurs formats (image, vidéo, fichier son, texte accompagné d'images, de vidéos, de sons, etc.). Ce type d'histoire ressemble aux légendes urbaines, dont elle ne diffère que par l'utilisation de contenu multimédia. Slender Man est devenue la creepypasta la plus connue après une tentative de meurtre en son nom.

     

         Je vais donc vous parler de Creepypasta que j'apprécie soit parce qu'elles me font flipper, parce qu'elles m'intriguent ou qu'elles me font rire. Cet article était prévu en top mais je vais le changer un peu et le laisser dans la catégorie "web" du blog.


    Ben Drowned

         Une cartouche maudite, un PNJ bizarre avec un sourire sadique qui apparaît et le tour est joué. Voici une creepypasta bien chelou! Tout commence avec un jeune homme appelé "Jedusable". Il achète une cartouche du jeu "Majora's Mask" et lorsqu'il allume sa console, il se rend compte qu'il y a déjà deux sauvegardes : "Ben" et "Drowned". Par curiosité, il lance la première sauvegarde. La vidéo suivante vous montrera ce qu'il se passe. Sautez à 02:44.

     

    Les SCP 

         Découvertes grâce à Aaube, les SCP font flipper tant la mise en scène est réaliste. Il y a un site web où on peut référencer les SCP, des "témoignages", des essais scientifiques, etc etc etc.

    Les SCP sont des recensement de créatures, phénomène ou objets surnaturels ou paranormaux. Les SCP sont triés en trois catégories principales et d'autres moins connues:

    • La classe Sûr: Les Objets de type Sûr sont facilement mis en quarantaine et analysés. Ils sont cependant dangereux (pas tous) s'ils ne sont pas manipulés correctement. Ils peuvent blesser ou tuer; les membres du personnels sont invités à lire les protocoles avant manipulation.

     

    • La classe Euclide: Les Objets de classe Euclide sont dangereux et ne sont pas facilement mis en quarantaine ou étudié: le confinement est peu fiable et ils constituent un danger pour le personnel de la fondation. Ces objets sont classés ici s'ils se comportent en violation des lois physiques, ou si l'objet répond à des stimulis de façon erratique.

      Les objets de classe Euclide peuvent soit aller vers la classe "Sûr" s'ils sont mieux compris et leur propriétés sont compréhenseibles ou bien aller vers la classe "Keter" s'ils sont systématiquement menaçants...

     

    • La classe Keter : Les Objets de cette classe sont très dangereux et sont de nature hostile à toute formes de vie. Impossibles à maintenir en quarantaine de façon fiable, ils sont donc contenus avec beaucoup de difficultés (pour ceux qu'on arrive à contenir!). Certains sont tellement dangereux que le fait d'en voir une photo ou de se renseigner sur le sujet peut nous mettre en danger.

     

    • Anormaux : Objets étudiés par la Fondation qui en a conclu qu'ils ne méritent pas d'étude plus approfondie ou de procédure de confinement particulière. Certains de ces Objets peut être reclassés avec les niveaux de classification standard.

     

    • Neutralisé : Nom donné à tout Objet qui a été détruit d'une certaine manière, car il provoquait des effets extra-dimensionnels, ou défavorables à l'humanité. Les Objets classés dans cette catégorie doivent avoir une note indiquant à quelle classe ils étaient lorsqu'ils étaient actifs.

     

    • Désarmé : Nom donné aux Objets qui ne sont pas détruits, mais seulement désarmés ou déclassés par la Fondation.

     

    • Thaumiel : Les objets de classe Thaumiel sont des anomalies extrêmement rares et généralement hautement confidentielles que la Fondation utilise pour contenir ou contrer les effets d'autres objets dangereux, principalement de classe Keter. 

         Bien entendu tout cela est faux mais c'est très fascinant. Ici je vais faire un top à part des SCP que j'adore, mais pour les curieux voici le site des SCP (en français) : La Fondation SCP

     Les définitions ont été retranscrite entièrement ou en partie depuis le site officiel français des SCP

     

     

    L'anthropophage

     

    Ici, une vidéo de Aaube, un gars qui sait trouver les creepypasta et les raconter! J'ai choisi "l'anthropophage" car il m'a fallu un peu de réflexion pour comprendre la chute alors que c'est hyper évident. Du coup, j'en ai ris. Trouverez-vous aussi? :) 

     

    Vous pouvez trouver des tas et des tas de creepypasta sur la chaîne de Aaube (oui je l'aime bien ^^) :

    Pourquoi avoir peur?


    1 commentaire
  • Ce dimanche, comme chaque dimanche, nouvelle séance de JDR \o/

    Jour 2 : "Promenons-nous dans les bois"

    Lire la suite...


    2 commentaires