• Elendra - Chapitre 1 : Promenons nous dans la forêt

    J'ai toujours su que j'allais avoir un destin différent. En tant qu'héritère d'Eterniel, il fallait s'en douter. Mais pas à ce point là. Ma fille unique subit sa destinée comme elle le peut. Elle n'a pas été éduquée comme l'aurait souhaité son pére. Mais les Dieux nous jouent de drôles de tours parfois, vous coupant l'herbe sous le pied. Je ne sais pas ce qu'ils ont prévu pour notre famille, mais je crains le pire pour ma fille...

    Je suis née Izlanzadinaora, mais j'ai gardé seulement Izlanzadi, c'est bien plus pratique lorsque je rencontre d'autres tête courronées. La plupart du temps, les autres seigneurs écorchent mon nom de façon peu plaisante et cela m'horripile. Oui, je suis une princesse. Ma mère Erele est une elfe de la tribu d'Asné, une race liée à l'eau, dont elle est la responsable. Avec ses douze soeurs, elles veillent sur les cours d'eaux qui serpentent dans tout les royaumes, humains ou elfes. Quant à mon pére, je ne l'ai, à vrai dire, jamais connu. Il est revenu une fois voir ma mère, en cachette, quand j'avais cinquante ans, mais je ne l'ai pas vu. Je sais juste qu'il s'appelle Eybon et qu'il était le roi d'Eterniel, la fôret ou je suis née. Eterniel, là ou j'aurais dû vivre jusqu'à ce que les Dieux m'appellent à eux. Nous les elfes sommes censé être immortels, mais malheureusement, certaines fois, les Dieux vous choisissent et vous ne pouvez rien y faire.

    J'ai également un frére, Eryon, de cinquante ans mon cadet. Il a été conçu lors de la dernère visite de mon père. Il est plutôt grand et élancé, il a des cheveux noirs, les mêmes que notre mère, et deux tresses encadrent son visage. Ma mère dit que son regard est comme celui de notre père. Sombre et heureux à la fois, ses yeux gris diffèrent des miens mais sont tout aussi beaux. Il porte toujours le même genre de tunique, verte claire avec un pantalon brun. Une ceinture dorée retient son bas qui tombe tout le temps. Il a l'art de choisir des vêtements trop grand car il veut absolument mettre ceux de notre père. Zazul, le mage et conseiller de ma famille, dit qu'il me ressemble beaucoup. Il tourne autour de moi dès que possible et me complimente. Je n'ai jamais aimé ce mage, mais j'ai dû m'y faire. C'est le seul mage assez apte et d'après ma mère "digne de confiance" pour gèrer le royaume avec elle. Dès qu'elle a le dos tourné, il modifie certains documents pour qu'à la mort de la souveraine se soit lui et non moi qui gouverne Eterniel. Mais à chaque fois qu'il fait cela, je passe après ce bougre. Quand je serais reine, il partira de l'autre côté de la mer, là où il me gênera le moins!


    Mis à part cela, la vie est assez douce dans la forêt. Ma mère cherche absolument à me marier; j'ai bientôt cent dix ans! Pour une elfe c'est relativement jeune, mais elle voulait vraiment que je commence à penser au futur époux qui gouvernera avec moi. Elle me dit tout le temps que je suis la plus belle et que tout les princes seront fou de moi. C'est vrai que je suis plutôt grande, mes longs cheveux d'ébène flottent dans le creux de mon dos, mes yeux bleux presque blancs sont en amande et j'ai un caractère assez fort. La femme parfaite selon elle. Sauf que je m'en fiche un peu. Je souhaite épouser un homme qui m'aime pour mes vertus et non pour le fait qu'il me trouve belle. Et pour le moment, la plupart des princes sont tous imbu de leur personne et ne sont pas interressé par une princesse rebelle.

    Ma vie paisible allait changer quand le roi humain Sariel ordonna un raid sur notre royaume. 

    *
    * *

    Quand il parlait, il étais impossible de ne pas l'écouter. Sa voix grave résonnait dans toute la salle du trône. Ses mains jointes sur ses genoux auraient dû me mettre la puce à l'oreille. Lorsque le roi eu fini de donner son ordre, je fut parcouru d'un frisson. J'étais un pacifique malgré mon travail. Tenant fermement mon épée, je me releva et considéra l'ordre un instant. Je parcouru la salle des yeux, cherchant du regard mon bras droit, Saro. Il était de dix ans mon cadet et je le considérais comme un frère. Il saurait, d'un seul regard, approuver ou non l'ordre du roi. Son regard ne croisa pas le mien et cela était mauvais signe. Quandil faisait cela, c'était qu'il y aurait des dégâts. Et beaucoup de morts. Je regardais le roi et m'inclina.

    -Bien votre Majesté, cela sera fait.

    Je pris congé du roi et me dirigea vers les écuries.

    - Préparez les chevaux!

    Le garde auquel j'ai donné l'ordre partit sur le champs préparer Niam, mon pur-sang noir. Pendant que mon cheval était préparé, je mettais nerveusement mes affaires dans mon sac de voyage. Je me sentais incapable de faire ce que le roi m'avait demandé, mais les ordres sont les ordres. En tant que capitaine de la garde, il fallait que je m'y tienne. Pour le roi, j'ai déjà dû tuer beaucoup et je le regrette. Tout ça parce que mon père me voyait soldat et non érudit! Comme j'aurais aimé voyager plus loin que sur un champ de bataille. Mon écuyer me tira de mes pensées. Saro était prêt lui aussi. Il tenait Niam par la bride et me la tendit.

    -Courage Arthas. Ce coup d'état ne me plaît guère, mais tu le sais aussi bien que moi: les ordres sont les ordres. 

    Les chevaux étant prêts, une garnison d'une cinquantaine de soldats chevauchait derrière moi et Saro était à leurs côtés. Quand le soleil était au Zénith, nous étions déjà bien en avance sur notre trajet. L'horizon boisé annonçait les bois elfiques. Sous la chaleur du soleil du désert, nous continuons notre route. En une demi-journée, les bois se rapprochaient de plus en plus jusqu'à ce que nous discernions chaque branche de la forêt. Elle était si calme et magnifique, que je me demande comment vouloir y pénétrer pour faire le mal. Je considérais à nouveau l'ordre du roi puis, nous nous engoufrons dans les bois.

    ...

     
    Je n'ai plus le temps de réfléchir, je n'ai pas le temps de penser. C'est trop tard, j'ai ce que le roi m'a demandé, mais nous avons eu un imprévu. Dans la foulée, un enfant s'est jeté devant moi, juste au mauvais moment. Pourquoi s'est-il interposé? Pourquoi Saro a-t-il vu en lui un ennemi? Son état était grave. Il est peut-être déjà mort. Malheureusement, cela importait désormais, beaucoup de mes hommes sont mort pour ce que le roi voulait. Comme je regrette. Pour l'avoir, j'ai dû l'assomer, la blesser et maintenant l'enlever à son peuple. J'ai la princesse Izlanzadi inconsciente sur mes épaules, et je cours pour sauver ma peau.

    « Elimies - La Guerre du Temps : Chapitre 1 : La dernière incarnation? Nouvelles de Mai »

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    1
    France De Veene Profil de France De Veene
    Mercredi 23 Mai 2012 à 14:09

    pas mal comme histoire :) voyons la suite maintenant ^^ 

    2
    Christelle1978
    Vendredi 15 Juin 2012 à 10:13

    Je ne connais pas beaucoup ce genre d'univers (le rpg?), mais tes écrits me font penser à un film... Je ne sais plus le nom. Si je m'en souviens je te le dirais.
    Bonne après-midi 

    3
    Elendra Profil de Elendra
    Samedi 16 Juin 2012 à 15:26

    Le RPG (Rol Player Game, désolée pour l'orthographe), est un jeu qui se joue à plusieurs avec un maître de jeu...Allez voir sur le net pour vous renseigner car malheureusement je suis incapable de vous l'expliquer comme cela.
    Bonne après-midi à vous aussi  

    4
    Christelle1978
    Dimanche 17 Juin 2012 à 10:49

    D'accord merci.
    Un de mes enfants adore le Seigneur des Anneaux et quelque chose me dit que vous aussi. Est-ce que je me trompe? 

    5
    Elendra Profil de Elendra
    Vendredi 22 Juin 2012 à 18:20

    Non, je lis beaucoup du Tolkien :)
     

    6
    Elendra Profil de Elendra
    Vendredi 22 Juin 2012 à 19:39

    INFORMATION GENERALE: L'article a été édité pour de bon :) 

    7
    France De Veene Profil de France De Veene
    Vendredi 22 Juin 2012 à 20:00

    les changements sont heureux, ça manquait de descriptions ^^ 

    8
    Elendra Profil de Elendra
    Vendredi 22 Juin 2012 à 20:01

    Des changements heureux? C'est un humain? XD
    Mais merci :) Je fais attention aux descriptions à partir de maintenant :) 

    9
    Mercredi 22 Avril 2015 à 16:22

    Je commente encore mais... Les fautes d'orthographe me gênent, et je trouve que cela manque cruellement de descriptions... Je crois que lorsque je serais diplômée, je vais prendre le temps de rassembler toute mes histoires et de les terminer une par une en espérant un jour être publiée ;) 

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :