• "Crimson Peak" de Guillermo Del Toro

    Spécial Halloween

    (un peu en retard)

         En ce jeudi d'octobre, ma moitié m'offre une soirée à la foire de Liège et une séance de cinéma. Non, vous ne rêvez pas, ça ressemble au début de ma précédente critique spéciale Halloween ;) Le hasard a voulu qu'on retourne faire une soirée foire+film en amoureux. Et comme l'an dernier, nous avons penché pour un film prêt à nous faire peur. Alors c'est partit pour: 

     

    "Crimson Peak" de Guillermo Del Toro

          L'histoire débute à un moment où notre héroïne est blessée et explique qu'elle croit aux fantômes. Elle en a rencontré un, celui de sa propre mère, morte de la tuberculose. Une image fantomatique et fortement cadavérique d'elle lui a dit de se méfier de "Crimson peak". Ce qui signifiait "mont rouge" ou un truc du genre. Mais j'expliquerais ce point après.

     

    Ensuite, nous voyons que Edith Cushing (jouée par Mia Wasikowska, qui a joué Alice dans l'adaptation du film éponyme de Tim Burton) est une romancière très intelligente qui écrit des histoires de fantômes très intéressantes. Seulement, comme elle est ce qu'elle est, c-à-d une femme, elle n'obtient pas le succès escompté. 

    Son père (dont je ne sais plus le nom mais il est joué par BOBBY de Supernatural!) est un ancien manuel qui est devenu riche grâce au travail qu'il a effectué toute sa vie et fait maintenant partie de la classe aisée. Sa fille reste néanmoins "triste" car elle n'a pas de succès en tant qu'écrivain. 

     

    Et c'est alors que...

    ZONE SPOILERS

     

     

    "Crimson Peak" de Guillermo Del ToroQue ce charmant jeune homme apparaît. Noble sans le sous, il est venu jusqu'à New York avec sa sœur pour trouver un financement pour une machine qui extrairait de l'argile. 

    Alors j'avais entendu parler de Tom Hiddleston dans "Thor" mais je n'ai jamais vu le film. Et là je découvre des yeux bleus magnifiques *_* 
    Non non je ne fais pas ma fangirl promis.

    Je disais donc que ce bellâtre Sir Thomas Sharpe cherchait des investissements auprès du père d'Edith. Au bout de quelques minutes de film (30'), Thomas et Edith sont éperdument amoureux l'un de l'autre. La soeur de Thomas a vraiment une tête de vicelarde et nous comprenons tout de suite qu'il se passe un truc à la "Jaime/Cersei" entre les deux frangins.

     

    Et c'est à partir du moment où le père d'Edith demande à Thomas de lui briser le coeur et de partir que tout change. Car oui, le père d'Edith est assassiné après avoir offert de l'argent à Thomas et sa soeur.

    Coïncidence rigolote qui n'en est peut-être pas une ! (merci Karim Debacche).

    Dans le deuil et portée par l'amour, Edith épouse Thomas et part vivre avec lui en Angleterre dans un manoir tout pourri (j'ai ris devant la décomposition de visage d'Edith quand elle a constaté l'insalubrité de sa nouvelle demeure mouarf) et froid. On apprend que le mariage n'a pas été consommé et que la soeur de Thomas, Lucille, s'en inquiète beaucoup. 

     

    Au fur et à mesure de sa vie dans le manoir, Edith tombe malade et commence à cracher du sang. Elle devient faible et voit à nouveau des fantômes (surtout un fantôme avec une hache dans le crâne, mignon comme costume pour Halloween). 

    "Crimson Peak" de Guillermo Del ToroA New-York, on se rend compte que Thomas était déjà marié et que, plus jeune, il a été retrouvé avec sa soeur dans le manoir familial et que la mère était retrouvée morte dans la baignoire, avec une hache dans le crâne. Etant donné le jeune âge des enfants, la police n'a pas pensé à l'impensable et on pense donc à un assassinat commis par une personne s'étant échappée... Mais oui je vais y croire, ça se voit au regard de Lucille que c'est une psychopathe sans coeur et qu'elle en est capable.

     

    Et donc je vous spoile encore pleins de trucs, j'aime ça . 

    - Oui, Lucille a assassiné sa mère.

    - Oui, elle a une relation incestueuse avec Thomas, ils ont même eu un enfant handicapé mort très jeune.

    - Et c'est à cause de leur inceste que la mère les traite de monstre et se ramasse une hache dans la poire.

    - C'est Lucille qui empoisonne Edith et qui a empoisonné toute les femmes (4 en tout) de Thomas pour hériter de leurs fortunes.

    - C'est elle aussi qui a tué le père d'Edith (une vraie connasse je vous dis)

     

    ET cette pauvre Edith, qui n'avait d'attrait que sa fortune aux yeux des Sharpe, mourante, découvre la relation de son mari avec sa belle-soeur. On apprend que Thomas était tombé amoureux d'Edith (pour du vrai et tout) et qu'il en avait marre de l'emprise de sa soeur. Cette dernière le tue et pourchasse Edith à travers le manoir. 

     

    Un ami d'enfance d'Edith part à sa recherche en Angleterre pour la ramener à New-York car il a compris le complot des Sharpe. Thomas le poignarde correctement afin qu'il fasse mine de mourir (l'ami est médecin et Thomas lui demande où frapper pour ne pas le vider de son sang et toucher des organes importants). 

    S'ensuit un combat entre les deux belles-soeurs (pensez-y si la votre vous emmerde, un bon coup de pelle et c'est fini) où Edith sort triomphante et tue d'un coup de pelle Lucille. 

     

    Une expérience qu'elle n'oubliera jamais.

     

    Pourquoi j'ai aimé le film?

     

    Je connais très peu le travail de Guillermo Del Toro, sinon le film "El fauno" que j'ai aimé malgré le malaise de ce film. Un bon cinéma espagnol je dirais.

     

    Ici, j'ai aimé plusieurs choses, même si elles étaient parfois prévisibles. Notamment la relation incestueuse des Sharpe, le fait que la belle-soeur détestait Edith et les circonstances de la mort de la mère.

    "Crimson Peak" de Guillermo Del ToroCe qui m'a plu aussi (attention fangirl en action) c'est les scènes torse poil de Thomas Sharpe <3 

    Non je craque complètement là.... Et cette critique devient trop subjective MOUHAHAHA


     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Et j'ai aimé le scénario, la mise en scène, la colorimétrie du film qui donne une ambiance un peu claustro (même en extérieur, c'est dire), les éléments du surnaturel évoqués, le jeu d'acteur... 

    Seul bémol, la longueur de certaines scènes: parfois trop longuettes et la transition me faisait penser aux effets de transition de Windows Movie Maker. 

     

    A part ça, un excellent film du maître espagnol que je conseille aux +14/+16 de visionner pour avoir une histoire de fantôme.

     

     

     ps: Crimson Peak est le surnom de la colline où vivent les Sharpes ;) 

     

    « [Cadeau] Anniversaire de France Janvier 2017 - adieu le blog? »

  • Commentaires

    1
    Vendredi 17 Mars à 21:15
    Your method of describing all in this paragraph is actually good, every one can without difficulty be aware of it, Thanks a lot.
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :