• Coin découverte : La pyramide alimentaire.

    Durant les vacances de Pâques, en cherchant un cadeau pour mon filleul, j'ai découvert ceci : 

    Coin découverte : La pyramide alimentaire.

    Je ne fais pas de la publicité pour eux, mais j'ai trouvé cette pyramide alimentaire chez Broze. Elle coûte environ 16 euros et elle est très complète. Je l'ai donc achetée et elle convient aussi bien aux petits d'accueil qu'aux grands. 

    Dedans vous trouverez, bien sûr, chaque étage de la pyramide alimentaire mais également les "mauvais" aliments. Ils ne sont pas dans la pyramide (bien entendu) mais sont bel et bien présents dans la boîte. Vous trouverez des cookies, des glaces, des hot-dog, etc. 

    De plus, aucun des aliments en plastique ou en carton est trop petit pour être avalé, ce qui est très bien pour les plus petits qui ont encore le réflèxe de mettre tout en bouche. 

    Enfin bref, tout ça pour vous dire que c'est génial et que cela m'a donné une idée pour un coin découverte dans une classe de maternelle...


    La pyramide alimentaire, un coin qui donne une faim...équilibrée

    Les coins symboliques sont la pour s'amuser mais également (et surtout) pour apprendre!
    Il y a plusieurs façon d'organiser ce coin,je vais vous en donner une aujourd'hui.

    Vous pouvez fabriquer, depuis la boîte d'emballage ou en bois, une pyramide alimentaire avec compartiments. Si les enfants découvrent pour la première fois le tri, mettez des images dans le fond de la "boîte". Au fil des semaines, enlevez les images petit à petit pour que les enfants retiennent sans aide mémoire. Ils pourront ainsi ranger les fruits, les légumes et les autres aliments dans les compartiments.

    Si vous n'avez pas de matériel 3D, vous pouvez faire le tri sur un panneau (semi-concret). Les enfants pourront y scratcher les images des aliments. Voici une pyramide vierge qui pourra vous servir.

    Coin découverte : La pyramide alimentaire.

     

    Quelques fois, les pyramides sont "coupées" ou des catégories sont réunies. Voici deux pyramides en guise d'exemple:

     

    Coin découverte : La pyramide alimentaire.

    Coin découverte : La pyramide alimentaire.

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    A titre personnel, je préfère celle de droite, qui est en adéquation avec le matériel 3D. Mainenant, c'est une question de goût et de choix de matériel. 

     

    Je vous souhaite un bon amusement avec vos élèves. Je ferais sûrement d'autres activités ou évaluations sur ce thème. De nos jours, c'est de plus en plus difficile de bien manger, les parents mettent souvent des "gougouilles" (désolée pour les français, ce mot désigne tout ce qui est confiserie, bonbons, etc) au lieu de fruits ou de légumes dans les boîtes à tartines des enfants. Et même lors des repas chauds, les proportions de nourritures n'est pas respecté.

    A bientôt pour de nouvelles acitivités! 

    « Fabriquer de l'écoline gratuitementChansonnier - L'année en maternelle (travail personnel) »

  • Commentaires

    1
    Lundi 13 Juillet 2015 à 11:27

    Alors autant le principe de connaitre la pyramide je suis totalement d'accord, autant sur ton discours je le suis moins ^^ Déja dans les proportions, un enfant n'est pas l'autre ils n'ont pas les mêmes besoins. Ensuite, les apports dont un enfant (ou un adulte) à besoin sur une journée peut varier, et surtout pour les petits, qui peuvent être difficiles pour manger, je vois pas vraiment le soucis d'avoir genre un bueno au lieu d'une pomme ... (surtout qu'ils la finissent JAMAIS la pomme et c'est pour la poubelle après ...). Après pour les repas je suis plus ou moins d'accord qu'il faut quelque chose d'équilibré bien sûr.

    Tiens pour l'info, j'avais entendu parler dans une émission télé d'un trouble du comportement alimentaire chez les enfants qui peut durer assez tard en fait (y avait une fille de 12/13 ans dans ce cas) qui fait que les gosses ne mangent qu'un seul type d'aliment, ou refusent un type d'aliment. Leur alimentation est méga déséquilibrée (celle dont je me rappelle par exemple ne mangeait QUE si c'était au chocolat. Même aux repas c'était à base de chocolat, elle pouvait rien avaler d'autre) mais ils sont pas malades ou morts quoi. Des diététiciens disaient que ça pouvait arriver, ils voient les cas les plus graves etc... Et ce n'est pas forcément toujours un caprice de l'enfant, ça peut être un vrai trouble, et là la meilleure chose à faire d'après les médecins c'est de les laisser manger ce qu'ils réclament (bah oui faut bien manger pour vivre quand même), ne pas les forcer à manger autre chose, car ça ne ferait que les braquer encore plus et petit à petit l'encourager à gouter ce que les autres mangent, sans les forcer. 

    Voila ça me paraissait intéressant à partager ;)

    2
    Lundi 13 Juillet 2015 à 16:39

    Depuis que j'ai posté cet article sur le blog instit, j'ai eu affaire à des enfants ne voulant manger qu'un seul aliment ou refusant des légumes. Je suis d'accord que forcer c'est pas bon MAIS trouble ou pas trouble, il faut faire GOÛTER aux enfants. Tant que le dis aliment n'a pas été goûté +-7 fois, l'enfant ne peut pas se prononcer sur oui ou non il aime/déteste cet aliment. Quand j'étais petite je mangeais BEAUCOUP de boudin et du jambon (si on allait chez les gens sans mon boudin et du jambon c'était la mort, ma mère faisait des fois demi-tour)... Était-ce un trouble ou un caprice? MAIS je mangeais autre chose, je goûtais des aliments divers. Ce qui fait qu'à mon âge par exemple, je mange des concombres alors qu'à 12 ans tu pouvais courir pour m'en faire manger. 
    Et puis de toute façon, cette pyramide est là pour indiquer aux enfants ce qui est bon/moins bon pour le corps et je suppose que ça prévient l'obésité mais quand je me vois cette pyramide je la connais mais l’appliquer au secours xDDD Il faut la montrer aux enfants, en parler et puis laisser faire les parents avec leur petit bout ^^ 
    Par exemple afin de prévenir les caries, éviter les grenadines et lait sucré H24 quand on leur brosse pas assez les dents quand ils son petits (et c'est une dentiste qui me l'a dit, pas Buzzfeed xD)

    3
    Dietetique
    Vendredi 8 Janvier 2016 à 13:54

    Je voudrais nuancer vos propos, actuellement en dernière année de ma formation en diététique je suis confronté a ces problèmes. Comme l'a dit Elendra il faut effectivement faire gouter aux enfants c'est essentiel pour qu'il puisse se forger une opinion sur leur gout, ca l'aide a développer non seulement son palais a de nouvelle saveur, mais aussi enlever la peur des aliments nouveau et de plus ca l'aide a s’identifier en tant qu'individue, car tout le monde n'aime pas la m'aime chose, c'est un moyen ludique et éducatif. Je travail auprès d'enfant et la base des connaissances que je leur enseigne sous forme de jeux est l'équilibre alimentaire. Une bonne alimentation s'apprend dès l'enfance pour toute la vie, donc je recommande effectivement de voir les bases, et de leur faire comprendre que ce qu'il aime le plus ce n'est pas ce qui est le plus bon pour la santé !! Sans rentrer dans le cliché, c’est effectivement mieux de faire manger aux enfants des fruits et des féculents au gouter plutôt que des kinder, pourquoi ? Car effectivement les enfants n'ont pas le même appétit, mais ils ont le même besoin en vitamine et minéraux que seul alimentation varier peu leur apporter. Les troubles alimentaire sont beaucoup plus complexe que ce que l'on peut voir a la télé chaque cas de trouble doit être traiter séparément  !

      • Vendredi 8 Janvier 2016 à 22:05

        Ayant moi-même un soucis alimentaire (grignotage) je trouve très important de voir tout ça avec mes élèves. Ce qu'on apprend aux enfants en maternelle/primaire/secondaire a un impact sur toute leur vie. Si on peut les "secouer" dès le plus jeune âge à propos de leur alimentation (sens critique, oser goûter), autant le faire. Cela peut les aider grandement! 
        Merci en tout cas pour vos commentaires! 

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :